Archives de Tag: O.P.I.

La fois où je suis tombée en amour, en plein après-midi, sur la plaza St-Hubert.

Bon, j’ai une petite (énorme) obsession avec plusieurs choses dans la vie, mais en haut de ma liste se trouvent: les manucures/pédicures et les studs. Aucun lien entre les deux, à priori.

Je l’avoue, j’ai de la difficulté à bien vivre avec des ongles au vernis écaillé, ou pire, sans vernis. On dirait que même (mal) habillée comme une des jumelles Olsen on a bad day, je me sens un peu mieux quand je le fais avec des ongles parfaitement manucurés. Les studs, c’est presque pire. Boucles d’oreilles, tops, robes, sandales, bracelets, ceintures, you name it, je possède sûrement l’article en question décoré de studs. Rien du genre « je m’habille chez X2O » (no offense) par contre.  Si j’avais un chien ou des enfants, j’aurais sans doute trouvé un moyen de les couvrir de studs.

Aujourd’hui, mes deux obsessions se sont rencontrées.

Vernis gris/taupe: OPI – You don’t know Jacques ! (beaucoup moins foncé que sur la photo) / Merci à Julie du Candy Nail Bar pour le manucure.

A match made in heaven: des studs + mes ongles. Merci Candy Nail Bar ! Merci aussi à mon amie Véro qui, toujours à l’écoute de mon désir de studder l’univers, m’a indiqué que l’endroit pouvait m’aider à me rapprocher de mon but, un ongle à la fois.

Mais, ce n’est pas tout, je suis littéralement tombée en amour avec le Candy Nail Bar. Et pas seulement parce que l’endroit est absolument cosy et magnifique avec ses allures de boudoir victorien, version un peu edgy, mais plutôt en grande partie parce que le service est impeccable. Il ne s’agit pas d’une usine à frotter de la corne, couper des cuticules et vernir des ongles. On prend bien le temps de s’occuper des clientes et de rencontrer leurs goûts, le tout de façon décontractée et chaleureuse. Bref, dès ma première visite, je me sentais en compagnie de copines à jaser et à me faire faire les ongles tout et regardant 50 First Dates. Vernis à ongles et Adam Sandler, what’s not to love ?

Mais, ce qui distingue aussi le Candy Nail Bar des autres endroits de la sorte à Montréal, c’est que la propriétaire Tamara Di Lullo, a introduit à Montréal une technique de soin des ongles en 3D inspirée de l’art japonais. Plus que des techniciennes en soin des ongles, les candy girls, qui transforment littéralement les ongles en remarquables oeuvres d’art, sont de véritables artistes. Je dis artistes et le mot est faible. Voyez plutôt par vous-même.

Toutes les photos du Candy Nail Bar et des manucures sont tirées de la page Facebook du Candy Nail Bar.

Ce qu’il faut comprendre, c’est que toutes ces fleurs, boucles, cupcakes, fraises et autres éléments sortis tout droit du plus beau candy store de vos rêves ne sont pas des éléments de plastique collés sur les ongles, mais plutôt des formes complètement sculptées à main levée, directement sur l’ongle, par les très talentueuses artistes du Candy Nail Bar. Tellement kawaii que je n’aurais même pas été surprise d’y croiser Gwen Stefani en compagnie de ses Harajuku Girls.

Que ce soit pour un manucure de base, des ongles embellis par un choix de perles, studs ou autres pierres et brillants à rendre jalouses toutes les drag queens de ce monde, ou alors la totale: un manucure 3D personnalisé, le Candy Nail Bar est mon nouvel endroit coup de coeur.

En plus, on vous remettra une carte de fidélité, qui une fois remplie, vous donnera droit à un manucure de base tout à fait gratuitement. Mais vous avez déjà compris que c’est juste la cerise sur le sundae et que je n’avais pas besoin de cette carte pour y retourner. J’ai déjà hâte de revoir les sympathiques et talentueuses Tamara, Julie et Catherine avec qui j’ai beaucoup rit lors de ma visite.

Je pense bien faire le virage 3D et opter pour l’unique boucle lors de ma prochaine visite.

D’ici là, je vous laisse sur Pro Nails de Kid Sister. Je vous gage que la copine du montréalais A-Trak aurait de loin préféré avoir des ongles en 3D que des ongles airbrushés lors du tournage du clip. Oh well !

Verdict: on aime. NON, on adore  le Candy Nail Bar.

Visitez virtuellement le http://www.candynailbar.com ou la page Facebook du Candy Nail Bar pour plus d’info et de photos.

Candy Nail Bar: 6218 Saint-Hubert. 514.276.7835

Publicités

4 Commentaires

Classé dans On aime/On n'aime pas

Centre commercial story ou les trois plus grands avantages de l’endroit.

J’ai démontré une petite obsession avec les centres commerciaux cette semaine, je l’avoue. Mais le centre d’achats a ses avantages et voici mon top 3 de ses plus grands atouts:

3- Le stationnement. Plus besoin de se stresser avec le parco et de se retrouver avec une facture globale de 42$ de plus à la fin de notre session de magasinage parce que la file trop longue aux cabines du H&M ou à la caisse du Zara nous a fait courir à la borne la plus proche, mais 7 minutes trop tard !

2- SÉ-PHO-RA. Pour l’instant hébergé seulement dans un centre commercial du Québec (plus ou moins) près de chez-vous. Presque assez pour me faire déménager dans le 450.

1- Trois boutiques qu’on adore mais qui peuvent nous rendre folles lorsqu’on les visite au centre-ville, surtout un vendredi après le boulot: H&M, Zara et Forever 21. Ces trois boutiques, souvent trop bondées de monde, sans dessus dessous et coupables d’avoir à coup sûr d’interminables files pour les cabines ET la caisse, sont souvent impraticables sur Ste-Catherine. Mais, joie et bonheur, elles sont souvent plus ordonnées et plus user-friendly dans les centres commerciaux.

Aujourd’hui, Dress it down était sur la rive-sud et en a profité pour visiter le Mail Champlain pour la première fois. Avec un seul objectif en tête: fouiller de fond en comble le Forever 21. Agréable surprise !!! Une boutique ordonnée, spacieuse et bien disposée, bref, une boutique qui respire. Alleluia !!! Et le tout à 16h un dimanche. Pas du tout l’expérience que plusieurs d’entre-nous ont eue à la boutique du centre-ville.

Trouvaille: un top anthracite orné de studs sur les épaules. En solde à 4,99$ en plus !

Top anthracite orné de studsTop clouté anthracite, 4,99$ (en solde), Forever 21.

À noter, la nouvelle collection comporte encore plusieurs articles au look un peu rock (des studs encore, hourra !) et beaucoup d’imprimés floraux très girly. Les fans du look croisière (vous vous reconnaissez mesdames) seront aussi comblées.

Et parce qu’il restait un bon dix minutes avant la fermeture des boutiques, une visite chez Zara s’imposait. Encore une fois: boutique impec, ultra rangée et bien disposée, rien à voir avec le fouillis qui règne souvent dans la boutique du centre-ville. On y trouve beaucoup de tops de style marinière, de quoi reproduire pour presque rien le look croisière 2009/10 (décidément, c’est récurrent) vu chez Chanel.

Dress it down a aussi craqué pour les jeggings et  les t-shirts chez Zara. Résultat: un t-shirt qui est plus proche d’un fashion don’t que d’un fashion do: t-shirt rose imprimé d’une énorme tête de mort coiffée d’une boucle. Un peu Alexander McQueen, un peu Lady Gaga. Disons qu’il s’agit d’un hommage (maladroit et tiré par les cheveux) au fabuleux créateur. R.I.P. Alexander.

T-shirt skull + head bowT-shirt tête de mort(e), 25,90$, Zara

Ajoutez un boyfriend cardigan et des skinny gris fonçé et le tour est joué ! Ah oui, il ne faut pas oublier le vernis mauve/gris qui complète bien le tout. Mon petit moment chouchou de la St-Valentin: manucure et Sex and the City au Rouge Nail Bar pour bien finir le week-end !

Vernis O.P.I, couleur Done Out in Deco

Allez, bonne semaine fashionistas !


Poster un commentaire

Classé dans La bonne affaire