Archives de Tag: Alexander McQueen

En avril ne te découvre pas d’un fil, en mars, soit designer en masse !

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles j’attendais le mois de mars avec impatience. Premièrement, parce que le 20, ce sera enfin le PRINTEMPS !

Ensuite, parce que d’ici là, sans doute pour nous faire patienter, les dieux de la mode se sont réunis pour nous faire des propositions. Et, en plus, ça ne coûtera pas cher !

Petit calendrier of all things designer for less du mois de mars.

7 mars: Jean-Paul Gaultier pour Target ET la soirée des Oscars !!!

Jean-Paul Gaultier s’associe avec le géant Américain Target pour une collection abordable. Et quand je dis abordable, I mean it, on parle ici d’étiquettes qui afficheront les chiffres suivants: 17,99$ à 199,99 (US)$. Et 199,99$, c’est pour un perfecto en cuir. Donc, du JPG pour moins de 200$, qui arrivera en magasin le 7 mars, c’est sans doute assez pour se taper les quelques heures de route nécessaires pour se rendre au Target le plus proche!

Gaultier est le troisième (très) grand designer à s’associer avec Target et emboîte le pas à Alexander McQueen (RIP) et Anna Sui. Son inspiration: la femme américaine (lire Madonna, qu’il a vêtue over and over again), qu’il décline en 5 looks: punk, Hollywood Glam, ingénue, Hip Hop et Rock n’ Roll.

Personnellement, je trouve que la collection n’est pas assez représentative du talent de l’enfant terrible de la mode, mais j’aime bien la petite robe noire et le t-shirt rayé qui crie Jean-Paul Gaultier.


 

Photos: People Style Watch, mars 2010.

Si vous osez faire un road trip dominical vers Target, assurez vous de revenir à temps pour la cérémonie des Oscars, aussi le dimanche 7 mars. Pour ma part, j’ai très hâte de voir les plus HOT et les plus NOT de la soirée ! Soyez sans crainte, je risque de vous en reparler !

Penélope Cruz, 2007.

14 mars: Liberty of London, aussi pour Target.


Je soupçonne presque une association entre les douaniers et la chaîne Target qui semble vouloir nous attirer south of border pour une deuxième semaine consécutive. Personnellement, je craque beaucoup plus pour cette association que pour celle avec JPG. La vidéo de présentation de la ligne sur le site de Target vous transportera peut-être autant que moi.

Il s’agit d’une énorme collaboration: vêtements pour hommes, femmes et enfants et toute une ligne d’articles pour la maison. Des sous-vêtements aux articles de jardinage, en passant par les bicyclettes, tout sera recouvert des motifs floraux qui ont fait la réputation de la marque britannique, qui, forte de ses 134 années d’expérience, prête ses motifs à plusieurs grandes maisons de couture, dont Cacharel. Inutile de dire que je craque ! Je prévois déclarer « a whole lot of Libery print random stuff » à la douane. Yes sir !

Imprimés liberty chez Cacharel.

Tout le mois de mars, et même jusqu’en avril, le Musée national des beaux-art du Québec still goes couture !

Depuis le 4 février dernier, et jusqu’au 25 avril prochain, le Musée national des beaux-arts du Québec présente Haute couture. Paris, Londres, 1947-1957. L’âge d’or, une expo organisée par le Victoria and Albert Museum de Londres (LE plus grand musée de design et d’art au monde) qui transporte dans la ville de Québec 250 créations originales des plus grands des grands qui ont marqué l’histoire de la mode.

Roger Vivier, Chaussures, fin des années 1950, satin brodé de perles de verre, soie et fil métallique. Don de Roger Vivier © V&A Images/Victoria and Albert Museum, Londres

Petit extra chouchou, aussi on display au Musée:  Barbie et la mode. 1959-1966.


Il s’agit, selon les mots du musée, « d’un complément ludique à l’expo haute couture ». Déjà, je suis conquise ! On y retrouve les looks les plus mémorables de la poupée qui a marqué, d’une façon ou d’une autre, nos vies et qui continue de faire partie de notre système de références. Je ne sais pas pour vous, mais j’ai vraiment envie de voir les tailleurs, les robes cocktails, les robes de bal et de soirée de cette poupée tant adorée. Surtout lorsqu’ils sont inspirés des grands designers comme Balmain ou Dior.

Tout ça, pour un petit 15$ !

Mon calendrier du mois de mars, plusieurs raisons (excuses ???) pour faire des road trips avec mes copines ? Sans doute !

Alors, who’s coming with me ?


Publicités

4 Commentaires

Classé dans Calendrier Dress it down

Centre commercial story ou les trois plus grands avantages de l’endroit.

J’ai démontré une petite obsession avec les centres commerciaux cette semaine, je l’avoue. Mais le centre d’achats a ses avantages et voici mon top 3 de ses plus grands atouts:

3- Le stationnement. Plus besoin de se stresser avec le parco et de se retrouver avec une facture globale de 42$ de plus à la fin de notre session de magasinage parce que la file trop longue aux cabines du H&M ou à la caisse du Zara nous a fait courir à la borne la plus proche, mais 7 minutes trop tard !

2- SÉ-PHO-RA. Pour l’instant hébergé seulement dans un centre commercial du Québec (plus ou moins) près de chez-vous. Presque assez pour me faire déménager dans le 450.

1- Trois boutiques qu’on adore mais qui peuvent nous rendre folles lorsqu’on les visite au centre-ville, surtout un vendredi après le boulot: H&M, Zara et Forever 21. Ces trois boutiques, souvent trop bondées de monde, sans dessus dessous et coupables d’avoir à coup sûr d’interminables files pour les cabines ET la caisse, sont souvent impraticables sur Ste-Catherine. Mais, joie et bonheur, elles sont souvent plus ordonnées et plus user-friendly dans les centres commerciaux.

Aujourd’hui, Dress it down était sur la rive-sud et en a profité pour visiter le Mail Champlain pour la première fois. Avec un seul objectif en tête: fouiller de fond en comble le Forever 21. Agréable surprise !!! Une boutique ordonnée, spacieuse et bien disposée, bref, une boutique qui respire. Alleluia !!! Et le tout à 16h un dimanche. Pas du tout l’expérience que plusieurs d’entre-nous ont eue à la boutique du centre-ville.

Trouvaille: un top anthracite orné de studs sur les épaules. En solde à 4,99$ en plus !

Top anthracite orné de studsTop clouté anthracite, 4,99$ (en solde), Forever 21.

À noter, la nouvelle collection comporte encore plusieurs articles au look un peu rock (des studs encore, hourra !) et beaucoup d’imprimés floraux très girly. Les fans du look croisière (vous vous reconnaissez mesdames) seront aussi comblées.

Et parce qu’il restait un bon dix minutes avant la fermeture des boutiques, une visite chez Zara s’imposait. Encore une fois: boutique impec, ultra rangée et bien disposée, rien à voir avec le fouillis qui règne souvent dans la boutique du centre-ville. On y trouve beaucoup de tops de style marinière, de quoi reproduire pour presque rien le look croisière 2009/10 (décidément, c’est récurrent) vu chez Chanel.

Dress it down a aussi craqué pour les jeggings et  les t-shirts chez Zara. Résultat: un t-shirt qui est plus proche d’un fashion don’t que d’un fashion do: t-shirt rose imprimé d’une énorme tête de mort coiffée d’une boucle. Un peu Alexander McQueen, un peu Lady Gaga. Disons qu’il s’agit d’un hommage (maladroit et tiré par les cheveux) au fabuleux créateur. R.I.P. Alexander.

T-shirt skull + head bowT-shirt tête de mort(e), 25,90$, Zara

Ajoutez un boyfriend cardigan et des skinny gris fonçé et le tour est joué ! Ah oui, il ne faut pas oublier le vernis mauve/gris qui complète bien le tout. Mon petit moment chouchou de la St-Valentin: manucure et Sex and the City au Rouge Nail Bar pour bien finir le week-end !

Vernis O.P.I, couleur Done Out in Deco

Allez, bonne semaine fashionistas !


Poster un commentaire

Classé dans La bonne affaire